Victorine Dartois était la jeune étudiante qui a été victime d’un meurtre. Effectivement, deux jours après sa disparition, le corps sans vie de Victorine était retrouvé dans un ruisseau. Dernièrement, un nouvel élément a permis aux gendarmes d’arrêter un suspect.


Mercredi 14 octobre 2020, le parquet de Grenoble a annoncé qu’un suspect concernant l’affaire Victorine Dartois a été arrêté. De plus, le nom de l’accusé a même été révélé : il s’agirait d’un certain Ludovic Bertin. Effectivement lors des interrogatoires, le jeune homme a reconnu avoir tué Victorine.

Les confidences de l’avocate de la famille


Face à ces nouveaux renseignements, l’avocate des Dartois, Me Kelly Monteiro, a révélé que le suspect n’est pas un proche de la famille. Toutefois, elle ne sait pas si Victorine et son meurtrier se connaissaient. Le meurtrier a même confié la raison pour laquelle il a assassiné Victorine. Vraisemblablement, Ludovic a avoué que ses gestes résultent d’une bousculade. Des propos qui ne convainquaient aucunement la famille Dartois. De plus d’après l’avocate familiale, Victorine n’est pas du genre à s’emporter après une bousculade.

Qui est Ludovic Bertin


Ludovic Bertin est un jeune père de 25 ans. Le jeune homme a vu le jour le 25 mai 1995 à Vénissieux. Il est l’avant-dernier d’une fratrie. Seulement à 9 ans, il a dû faire face à la disparition de son père.

Le jeune père de famille est déjà connu des services de police et justice grâce à ses nombreux délits comme le vol. Il y a aussi le port d’arme ou encore le trafic de stupéfiants. Ludovic était contraint de se soumettre à un bracelet électronique pendant des mois à cause d’un délit routier. En 2019, le tribunal de Lyon l’a condamné pour des vols avec effraction. Quand il est devenu le propriétaire d’une petite entreprise, tout le monde pensait qu’il avait laissé son passé derrière lui.

« Il avait tout pour réussir, et essayer de tourner la page de son passé », pouvait-on lire.