Une fois encore, ce vendredi 11 septembre va se tenir un nouveau conseil du défense. À l’issue de ce conseil de défense de nouvelles mesures seront peut-être mises en place à cause de la nouvelle vague de coronavirus.

Conseil de défense rime avec nouvelles mesures


Depuis la fin des vacances, la pandémie du coronavirus fait une grande reprise : clusters, multiplications des zones rouges. Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a affirmé que le gouvernement devra prendre des décisions rudes dans les 8 à 10 jours à venir. Chose que le président de la République a déjà promis depuis Ajaccio ce jeudi 10 septembre. « Nous avons à prendre des décisions », a-t-il déclaré. De plus, les décisions toucheraient les semaines à venir. Pour le président du conseil scientifique, il est primordial de protéger les personnes âgées ou à risque. Il faudra aussi faire passer la période d’isolement de 14 à 7 jours à condition de le respecter.

Effectivement, la question des tests est aussi à réviser. D’après le gouvernement, la France reste le pays qui effectue le plus de tests par rapport au nombre d’habitants. Pour les tests, il faut plutôt prioriser les personnes vulnérables, les cas contacts ou les personnes ayant des symptômes.

Prévoir un reconfinement dans le pays


Effectivement, vu la situation, d’autres mesures plus drastiques doivent être prises. Par exemple, l’hypothèse de reconfinements localisés est encore possible. Cette hypothèse peut toucher des villes, mais aussi des quartiers ou des écoles. Pour Bordeaux et Marseille, ils se penchent déjà dessus. Malheureusement, appliquer cela aussi à Paris serait une chose impossible. En effet, cela représenterait un risque économique assez grave.

La limitation des rassemblements mise en place au début du déconfinement reste une option. Pour les Alpes-Maritimes, le préfet a décrété un encadrement strict de tous rassemblements de plus de 10 personnes. Décision qui s’applique sur la voie publique, mais aussi dans un lieu public. Par conséquent, ce qui dit rassemblement dit déclaration. Du côté des bars et des restaurants, l’heure des fermetures va semblablement être avancée à 23 h comme à Marseille.