Ses problèmes (Renaud) d’addiction ont beaucoup affecté sa santé. Au point où le chanteur a connu beaucoup de bas sur ce plan.

Et en décembre dernier, le magazine Oops le disait même hospitalisé dans le service des soins intensifs, au point d’inquiéter ses fans. Mais un cliché de lui diffusée sur Instagram, où il paraissait plutôt en forme, était venu démentir cette rumeur.

Avec son dernier album Les Mômes et les enfants d’abord, dans lequel il chante On va pas s’laisser pourrir par cet alcool à la con, Renaud affirme ne plus boire d’alcool. Même si apparemment il n’est pas encore parvenu à se débarrasser de la cigarette.

Seulement, ce n’était pas la première fois que le chanteur tentait de rester sobre. « Début de 2018, après une longue sobriété, le chanteur est rattrapé par son addiction à l’alcool et doit être interné pour une cure de sevrage dans un établissement du nord de la France. Mais il rechute rapidement, cette maladie étant implacable », relate Gala.

« Finalement, en septembre 2018, Renaud est hospitalisé d’urgence dans un état préoccupant. Voyant son père au plus mal, sa fille Lolita Séchan aurait décidé de l’interner de force afin qu’il suive une nouvelle cure de désintoxication », poursuit le site. Depuis, la santé du chanteur est scrutée.

Dernièrement, sa fille donnait des nouvelles de lui sur Instagram. « Pour les inquiets : mon père va très bien, no stress». Plus récemment, « J’ai d’abord pensé à me faire enfermer directement dans l’usine Ricard. Mais ces derniers ont donné tout leur stock pour pallier au manque de gel hydroalcoolique. Ça a donc été une décision difficile à prendre. Mais maintenant que j’y suis, je n’en sortirais pour rien rien au monde », affirmait le chanteur

« J’y ai installé un studio d’enregistrement. Un nouvel album est en route, il sera essentiellement composé de duos prévus avec des proches, comme Gérard Depardieu qui m’a déjà envoyé ses pistes depuis la bouteille de vin où il s’est confiné depuis plusieurs semaines. Les grands esprits se rencontrent » poursuivait-il, d’un ton rigolard.