En toute franchise, êtes-vous en mesure de calculer votre retraite complémentaire ? Si on vous pose cette question, c’est que beaucoup de futurs retraités comme vous ne sont pas en mesure de la répondre. La retraite complémentaire des salariés du privé représente effectivement une valeur assez difficile à déterminer. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes se trompent au moment de la calculer. Pour vous aider donc, on vous invite à découvrir quelques détails importants concernant ce calcul dans la suite de notre article. C’est parti !

Retraite complémentaire : un mode de calcul assez particulier !

Pour faire simple, la retraite complémentaire est une valeur qui vient s’ajouter à votre retraite de base. Et bien évidemment, son mode de calcul est très différent de celui de la retraite de base. Pour rappel, la retraite de base se calcule en prenant compte de votre salaire annuel, sur vos 25 meilleures années d’activité. Puis, elle se calcule aussi en fonction de vos nombres de trimestres acquis.

Pour ce qui est de la retraite complémentaire, son calcul se fait en fonction du nombre de points accumulés au cours de votre carrière. Puis, le calcul de la détermination de sa valeur se fera aussi en fonction de votre salaire brut. Bien entendu, cette retraite particulière est aussi soumise à d’autres conditions. Des cotisations salariales et patronales se font prélever de ce salaire pour financer la maladie, le chômage ainsi que les retraites.

Découvrez les points à gagner chaque année !

Effectivement, il vous est possible de découvrir les points qui vous reviennent chaque année. Pour cela, il vous suffit d’appliquer le taux de calcul des points sur les cotisations salariales et patronales. Sur la première tranche, ce taux ne sera que de 6,20 %. Après cette première tranche, sa valeur sera ensuite fixée à 17 %. Le résultat obtenu par ce premier calcul devra être divisé par la valeur d’achat des points.

Par ailleurs, il est important de remarquer que ce sont les partenaires sociaux qui fixent ces valeurs, en fonction du taux d’évolution du salaire moyen des salariés et du marché du travail. Ces partenaires sociaux ne sont autres que les gestionnaires du régime Agirc-Arrco, premier responsable de la retraite complémentaire en France. En 2023, la valeur d’achat du point a été fixée à 17,431 6 euros.