Pour l’émission de TPMP, Roselyne Bachelot était leur convive ce 1er septembre dernier. Et comme d’habitude, les chroniqueurs ont bien dézingué leurs invités.

Les critiques envers le comportement de Roselyne Bachelot


Roselyne Bachelot est désormais ministre de la Culture après la restructuration du gouvernement. Effectivement, c’est la femme éternelle du gouvernement français. Roselyne Bachelot était ministre de l’Écologie et du Développement durable sous Jacques Chirac de 2002 à 2004. De plus, elle était aussi présente sous Nicolas Sarkozy, cette fois-ci, elle était ministre de la Santé et des Sports. Puis, elle est devenue ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale. TPMP ne pouvait pas ignorer une telle femme politique. Ainsi, les chroniqueurs étaient loin d’être gentils avec Roselyne Bachelot. En effet, vu que les rassemblements sont interdits, tous les évènements culturels sont annulés les uns après les autres. Ils sont soit annulés, soit reportés.

La présence de la ministre dans « Les reines du shopping » a ravi plus d’un


Touche pas à mon poste s’est effectivement ruée sur l’apparition de Roselyne Bachelot dans Les Reines du shopping. Effectivement, l’émission était tournée avant sa nomination, en tant que ministre. D’autant plus, une ministre ne se permettrait pas de participer à ce genre d’émissions. En effet, elle s’y est inscrite par son propre nom. De plus, Roselyne Bachelot tenait à faire cette émission afin de remporter 10 000 euros pour une association de son choix. Pour cette semaine spéciale célébrité, la ministre était en concurrence avec plusieurs personnalités. À l’exemple de Julie Zenatti, de Julia Vignali, d’Emmanuelle Rivassoux et d’Hapsatou Sy.

Roselyne Bachelot connaît bien les médias comme TPMP


Effectivement, cette femme politique est animatrice de radio et de télévision dans ces heures perdues. Ainsi, Cyril Hanouna se demande dans TPMP si Roselyne Bachelot a encore sa place dans les émissions de télévision. Mais vraisemblablement, il est possible de porter deux casquettes lorsque l’on fait partie de l’équipe des décisionnaires de l’État. Malheureusement, participer à des jeux télévisés peut faire perdre du sérieux aux yeux du public. Situation que Baba et son équipe ont comprise. Ainsi, ils n’ont pas oublié de préciser que Roselyne Bachelot n’était pas ministre en exercice lors des tournages. Pour l’émission de Cristina Cordula, c’est Hapsatou Sy qui était sacrée grande gagnante. Mais à la grande surprise de tous, elle a décidé de partager les 10 000 euros de gains à parts égales avec ses adversaires.