D’après une étude, il semblerait que les bouteilles d’eau contiendraient des polluants et l’eau du robinet non. On vous fait une mise au point.

Les bouteilles d’eaux, pures… ou non ?


Selon une étude réalisée auprès de 60 millions de consommateurs, la présence des traces de plastique, de polluants ou de médicaments dans les bouteilles d’eau minérale a été confirmée.

On le sait tous ! Les eaux minérales se différencient par l’eau de robinet par sa pureté. En réalité, elles ne doivent subir aucun traitement chimique. Pour cela, leur composition doit être la même toute l’année. Malheureusement, des molécules indésirables ont été détectées dans ces eaux pures.

Pour faire l’analyse de ces dernières, 11 marques d’eaux de source mises en bouteille ont été testées. Mais, le résultat montrait une grande quantité des particules de plastiques par rapport à l’eau du robinet. Elles peuvent s’agir des particules épaisses ou autres, et elles varient en fonction de la marque. Aussi, leur taille peut aller de celle d’un globule rouge à la taille d’un cheveu. Malgré sa petite taille, ces particules peuvent être ingérées par l’intestin.

On opte pour l’eau du robinet ?


Selon le professeur Sherri Masson, cette variation s’explique par le processus d’embouteillage. « Je pense que cela vient du processus d’embouteillage. À mon avis, la plupart des plastiques viennent de la bouteille elle-même, de son bouchon, du processus industriel d’embouteillage ».

Effectivement, même si les particules ne présentent pas de dangers, elles ne devraient pas être présentes en bouteille. Également, elles peuvent provoquer d’autres contaminations.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour avoir de l’eau pure, les bouteilles d’eau ne sont pas la solution. Pour cause, elles sont plus polluées que l’eau du robinet elle-même.