Le désordre règne aux États-Unis après la mort de George Floyd. Meghan Markle se sent particulièrement touché par la situation. Elle se permet d’inciter les futurs diplômés de son ancienne école à voter. La jeune femme prend une initiative louable certes, mais qui n’améliore pas son image auprès des Windsor.

Meghan Markle s’exprime sans hésitation


Après la réaction de l’ancienne actrice de Suits sur la mort de George Floyd le 4 juin, elle va encore plus loin et tourne une autre vidéo. La séquence est dédiée aux futurs diplômés de son ancienne école : l’Immaculate Heart High School.

Conservant sa tristesse et sa rage, elle force indirectement les étudiants à voter dans sa déclaration : « Vous allez utiliser votre voix (…) La plupart d’entre vous ont 18 ans ou vont avoir 18 ans alors vous allez voter ».

Une attitude indigne d’un membre de la famille royale

Les Windsor vont tomber des nues après avoir vu cette vidéo. De toute évidence, la famille royale n’a absolument aucun droit de s’impliquer dans le domaine de la politique. Meghan Markle n’a jamais suivi la règle avec son absence particulièrement évidente lors du passage de Donal Trump à Londres. Cette fois-ci, elle ose encore anéantir les efforts de la reine Elizabeth II à resserrer les liens avec les États-Unis en s’opposant ouvertement au président.

Même si elle a déjà renoncé à ses fonctions royales, elle aurait dû s’abstenir pour maintenir les liens avec sa belle-famille. Décidément, elle ne mâche pas ses mots en accusant Donal Trup d’être « misogyne » et « clivant ». Et l’histoire ne s’arrêtera pas là à coup sûr.