Ce 29 septembre dernier, le petit monde de la cuisine fait face à la disparition de Gérard Idoux à l’âgé de 66 ans. Le restaurateur était bien connu des gastronomes parisiens.

Qui était Gérard Idoux


Ce restaurateur n’avait pas la même notoriété que ses semblables. Malgré cela, Gérard Idoux faisait partie des figures emblématiques de la cuisine parisienne grâce à son restaurant Le Récamier. Cet établissement était situé dans le très chic 7e arrondissement de la capitale. Un restaurant dont il était propriétaire depuis 2004. Il avait bâti sa réputation sur des soufflets sucrés et salés qui étaient vraiment succulents.

Selon le chef, il avait retravaillé la recette originale de sa spécialité. De plus, lors de son interview pour le site Le Journal du centre, en 2017, il a révélé qu’il servit 300 parts jour, même à des personnalités. Aussi, Gérard Idoux avait confié avoir « toujours aimé la vie parisienne » depuis son plus jeune âge. Raison pour laquelle à cette époque il avait fréquenté des établissements tels que : « Chez Castel » ou « Chez Régine ». Chose qui l’a motivé pour vivre dans la capitale afin d’y faire carrière. Effectivement, dans son restaurant parisien, il recevait généralement de nombreuses personnalités. Des célébrités venant du monde entier comme François Hollande ou bien Michelle Obama.

Sa disparition en a attristé plus d’un


Sur les réseaux sociaux, le décès de Gérard Idoux avait affecté de nombreuses personnes. Ainsi même des personnalités politiques lui ont rendu un hommage en insistant sur sa grande gentillesse. En début de septembre 2020, il avait convié les équipes de soignants de la « Pitié-Salpêtrière » dans son établissement pour les remercier. Suite à cette disparition, les réseaux sociaux étaient inondés de messages d’hommage. En effet, des messages émanant de part et d’autre de ses amis et de ses clients.

« Très attristé par la mort de mon ami Gérard Idoux, patron du restaurant #LeRecamier et homme de cœur. Je pense à sa famille et à toutes ses équipes », a écrit le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

« Repose en paix Gérard », a réagi le chef de l’Élysée, Guillaume Gomez.