Dernièrement sur les réseaux sociaux, Thomas Dutronc vient de faire part d’une très mauvaise nouvelle. Si le gouvernement vient de décréter un couvre-feu face à la seconde vague du coronavirus, un proche du chanteur vient de disparaitre des suites du virus.

Les propos de Thomas Dutronc sur le coronavirus


Le coronavirus, Thomas Dutronc en a parlé pendant une visioconférence qu’il a faite avec le 20 h de France 2 au début du mois d’avril. Face à Laurent Delahousse, il avait ironisé sur la situation de son père Jacques Dutronc qui était en Corse. Selon lui, son cher père réside dans une grande maison donc il est confiné depuis des lustres. Or lorsqu’il a évoqué la situation de sa mère, le chanteur a pris un air plus sérieux. Pour cause, il est plus inquiet pour cette dernière vue que Françoise Hardy vient de subir des radiothérapies et des chimiothérapies. Par conséquent, elle fait partie des personnes vulnérables. Vraisemblablement, actuellement Françoise Hardy fait bien attention à elle surtout en ces temps de COVID-19. De plus, son fils confie que sa maman est très anxieuse vis-à-vis de la situation.

Il fait part de la mort d’un proche des suites du COVID-19


Dernièrement sur Twitter, Thomas Dutronc vient de poster une photo d’obsèques sous laquelle il parle de son ami. Un proche qui vient tout juste de décéder et qui a été inhumé vendredi 23 octobre dernier. Vraisemblablement, il s’agissait de Jean Paolini qui a disparu à l’âge de 74 ans. Il aurait passé des mois en réanimation avant de perdre sa guerre contre le coronavirus. Effectivement, ce chanteur a essayé de mettre en garde ceux qui prendraient encore la pandémie à la légère. Selon lui, à l’enterrement, il a croisé une amie de 40 ans qui l’a contracté en mars. Et cette amie aurait encore aujourd’hui des séquelles respiratoires. Par la suite, le fils de Françoise Hardy a martelé qu’il faut être à la fois raisonnables et responsables.