Lors du numéro du 7 novembre 2019, une révélation a été faite sur le plateau de “Touche pas à mon poste” concernant les funérailles de Johnny Hallyday

Le jeudi 7 novembre, C8 a diffusé un nouveau numéro de l’émission présentée par Cyril Hanouna, “Touche pas à mon poste. L’ouvrage “Ce qu’ils ne veulent pas que je dise” d’un ancien agent au service de la sécurité de l’Elysée a été évoqué pendant le programme.

DÉPENSES DES FUNÉRAILLES DE JOHNNY 

Dans ce livre inédit, Alexandre Bennala, ancien garde du corps de Macron, a parlé de l’hommage populaire rendu à Johnny Hallyday, suite à sa disparition.

Fabien Lecoeuvre assiste à «l’avenue q» la première musicale – photocall à bobino le 9 février 2012 à Paris. | Photo : Getty Images

“Nous convenons avec le manager de Johnny qu’il s’occupe de la partie artistique et technique de la cérémonie. Nous, à l’Élysée, du reste […] la machine de l’Élysée s’est mise en branle”,

confie Benalla dans cet ouvrage.

Quelques jours après l’hommage à la Madeleine, du 9 décembre 2019, l’Elysée aurait reçu de nombreuses factures, outre “la partie artistique et technique”, en chemise cartonnée, demandant un remboursement valant des centaines de milliers d’euros.

View this post on Instagram

La décence voudrait que l’on m’épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari. J’ai informé David et Laura de cette volonté de Johnny en novembre 2017 à la clinique Bizet. Il n’y a aucune exhumation. Oser l’écrire, le dire publiquement est une honte. Le deuil est un épreuve suffisamment longue et douloureuse pour accepter que celui ci soit jeté en pâture, instrumentalisé, sans éthique, sans respect, sans aucune compassion. Voilà 18 mois que la mémoire de mon homme est bafouée, son histoire réécrite chaque jour. Cela suffit. À tous les mensonges j’imposerai la vérité. Pour Johnny, mes filles et pour moi même.

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

“Parmi les justificatifs de dépenses se trouvent pêle-mêle les factures des fleuristes, qui n’ont pas lésiné sur la commande, des notes d’hôtel pour le logement de tous les invités, ainsi que leurs notes de taxi, les frais de location de la sonorisation… Cerise sur cet étrange gâteau, la facture du cercueil est agrafée à la liass”,

Loading...

a détaillé Alexandre Benalla, en expliquant que le manager serait revenu deux fois et a abandonné la demande de remboursement après une clarification faite par l’Elysée.

View this post on Instagram

Le deuil c’est des moments si difficiles qui nous ai donné de vivre. Je ne sais pas quels sont les remèdes à cela. Je ne crois pas qu’il y en ai, si ce n’est celui que l’on appelle le temps. Seul le temps pourra peut être apaiser le chagrin immense et peut être un jour très lointain pour moi aussi combler un peu le manque. Je sais qu’il n’y aura pas un jour de ma vie où je ne penserai pas à mon homme, je voudrais tant espérer qu’un jour je penserai à lui en souriant avec moins de tristesse et de douleur. J'y travaille au quotidien pour apprivoiser ce manque ce vide abyssal avec beaucoup de douceur pour ne plus en souffrir, que cela soit simplement la paix et la certitude réconfortantes d’avoir vécu une vie extraordinaire hors norme auprès d’un homme exceptionnel. Joyeuses St Valentin mon Amour. Je t’aime pour toujours ❤️

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

UNE AUTRE VERSION 

La narration de Benalla laisse donc entendre que Laeticia Hallyday aurait demandé un remboursement pour toutes les dépenses de l’événement, une information démentie par deux chroniqueurs de TPMP.

“Laeticia Hallyday n’a jamais voulu se faire rembourser (…) elle a simplement voulu communiquer à l’Elysée ce qu’elle a payé.”

FUNÉRAILLES DE JOHNNY

Fabien Lecoeuvre assiste à la soirée de lancement du concert du 1er EP éponyme de grégory bakian au réservoir, le 29 avril 2015 à Paris. | Photo : Getty Images

La veuve du Taulier aurait payé 460.000 euros pour “l’église à la Madeleine, le cercueil, les fleurs, tout le service cérémonial, tout ce qui était organisé autour”. Et l’Elysée aurait déboursé “un million quatre-cent mille euros”.

“Il faut savoir que ça coûte 0.02 centime à chaque Français”,

a expliqué Fabien Lecoeuvre.

UN PAS POUR LA PAIX 

Depuis le décès de l’Idole des jeunes, un conflit interminable a éclaté entre ses enfants aînés et sa dernière épouse. Mais il semble il semble que cette tension commence à voir le bout du tunnel. Laura Smet aurait accepté une invitation de Laeticia Hallyday.