Un si grand soleil figure parmi les séries télévisées qui captent l’attention des téléspectateurs en soirée.

Dernièrement, la mort de Pierre a chamboulé les différentes familles dans le feuilleton. En plus, la police détient pas assez de pistes pour que l’enquête avance.

Eliott dans le spirale infernal des soupçons


Au vu des rares personnes qui fréquentent le bar 101, Antoine est sur qu’Eliott diode d’une autre source de revenue. À son avis cette dernière est plus lucrative que le bar et elle permet à Eliott de mener son train de vie. Cet aveu d’Antoine n’apporte toutefois rien de neuf à l’enquête de la police. Emmy aussi commence à douter de son petit ami. Elle annonce à Clement qu’elle pense qu’Eliott fait du blanchiment d’argent. Clément lui conseille de rester sur ses gardes et surtout de ne pas prendre des risques inutiles.

De son côté, Eliott se confie à Charles. Il lui raconte qu’il est persuadé que sa copine lui ment d’une manière ou d’une autre. D’autant plus que la jeune femme se montre distante depuis quelques temps. Elle ne prend que rarement ses appels et ne répond pas à ses messages. Elle a même décliné son invitation de boire un verre.

Un peu d’éclaircissement sur la mort de Pierre


Arrivé au poste de police, Clément Becker apprend de Manu l’arrivée d’autres éléments dans le cadre de l’enquête concernant la mort de Pierre. Le téléphone de ce dernier est trouvé. Sur le lieu de trouvaille, des témoins ont affirmé avoir vu le défunt en vive discussion avec quelqu’un. Cette personne a été reconnue sur les fichiers Traitement d’antécédents judiciaires. Il s’agit d’un individu dénommé Jean-Michel Bassan.

C’est un individu avec un casier judiciaire assez chargé. Il a été condamné plusieurs fois pour faits de violence. Pendant l’une de ses incarcérations, il a été en relation avec un proche d’Eliott. Il a en effet a partagé sa cellule avec Thierry Joch. Ce dernier est le fournisseur d’Eliott en cigarettes de contrebande.