La mer méditerranée est l’une des destinations phares des vacanciers pour la saison estivale. Des millions de touristes y affluent tout au long de la saison et ce, pour le plus grand plaisir des localités environnantes.

Pourtant, les requins font partie de la fête et le danger ne semble pas être loin depuis quelque temps. Les sensibilisations face à leur présence se font de plus en plus nombreuses.

Les requins de la mer méditerranée


Les clichés et les vidéos des requins qui se rapprochent des côtes européennes sont nombreux ces derniers temps. L’alarme n’est pas encore déclenchée puisque les touristes doutent de l’authenticité des photos. Les recherches démontrent l’existence de plus de 50 espèces de requins errant tout près des côtés méditerranéens.

Néanmoins, il n’y a pas de quoi tout faire un plat puisque la mer méditerranée est l’habitat naturel des requins. Même si leur effectif a légèrement augmenté, la majorité n’est pas attirée par l’homme. Les scientifiques sont particulièrement heureux de cette merveilleuse nouvelle.

Les requins blancs, un danger pour votre famille


Les requins-pèlerins et les requins-baleines constituent la majeure partie des espèces recensées en Méditerranée, mais il ne faut pas oublier les requins blancs, avides de chair fraiche. Les touristes se demandent s’il semble opportun de s’aventurer dans les calanques en faisant de petites plongées.

Il n’y a pas réellement de quoi s’inquiéter puisque le risque d’attaque est très infime. La dernière apparition d’un requin à la surface date de l’année 1987 à Malte. Cependant, il faut rester sur ses gardes puisque ce sont des animaux très imprévisibles. Dans tous les cas, les autres espèces ne lancent aucune attaque sauf si elles sentent le danger approché, ce qui n’est pas réellement le cas des requins blancs.