Ce lundi 21 septembre dernier, Valérie Benaïm tenait à régler son compte sur le plateau de TPMP. Effectivement, cette chroniqueuse a eu un accrochage avec un fan du rappeur Freeze Corleone. En effet, la jeune femme avait sortie des insultes vis-à-vis des paroles d’une des chansons du rappeur. Ainsi, la discussion a fait un carton sur Twitter.

Valérie Benaïm s’est mis à dos les fans d’un rappeur


Le 17 septembre dernier, les paroles d’un titre de Freeze Corleone étaient qualifiées d’antisémites et en plus racistes. Cet évènement est devenu polémique, raison pour laquelle Valérie Benaïm avait émis un propos sur le sujet. Selon la chroniqueuse de Cyril Hanouna, mal parlé ou s’attaque à un noir, à un juif, à un musulman, on touche à l’humanité. Chose que les fans du rappeur ont prise comme une déclaration de guerre.

Valérie Benaïm, victime de harcèlement


Depuis ces fameuses paroles, Valérie Benaïm est victime de menaces sur les réseaux sociaux. Justement hier, la jeune femme était insultée à cause de sa religion et a reçu des messages de menaces à son égard. Des paroles que ses détracteurs lui ont balancées sur Twitter. Ceci dit, convié sur le plateau de TPMP, le fan du rappeur a choisi de faire du franc parlé. Néanmoins, ces propos étaient plutôt modérés.

Le rap est-il obligé d’être aussi agressif


Myra Durden est le nom du fan qui est venu défendre Freeze Corleone. Lui aussi rappeur, il avait expliqué que les paroles du titre étaient sorties de leur contexte. Effectivement, depuis des années déjà, l’image du rappeur était « borderline ». De plus, il a martelé que le rap ne serait pas du rap sans la violence verbale. Au passage, Myra Durden a lancé un pique cinglant à Bigflo et Oli. « Le rap ce n’est pas Bigflo et Oli », a-t-il balancé.