Sophie Davant sait bien animer son émission « Affaire conclue » pour amener les téléspectateurs à venir au rendez-vous quotidien des ventes aux enchères.

Mercredi dernier, l’animatrice et un collègue du plateau font un geste un peu déplacé vis-à-vis d’un objet assez insolite d’un vendeur venu de Bonnelles dans les Yvelines.

Un candidat amuse l’équipe de l’émission


Ce mardi 4 août, un vendeur qui arrive de Bonnelles n’hésite pas à annoncer la couleur de son objet. Elle le présente de manière drôle et comique : « Aujourd’hui, je suis venue vendre un objet très très kitsch, très années 70. Un peu surprenant, que moi je trouve très amusant… », et continue « Je pense que l’objet que je vais présenter va amuser un des acheteurs et que je pourrai faire une bonne affaire conclue ».

Christelle continue dans ses confidences : « Tout le monde ne l’a pas vu, hein. C’est resté un gros délire secret », et le commissaire-priseur comprend toutefois l’appréhension de la quinquagénaire : « C’est très impressionnant, je vous remercie de nous avoir apporté cet objet qu’on n’a pas l’habitude de voir… », commente-il avec politesse.

Un objet « kitsch à souhait » dans Affaire Conclue


La pièce, très bigarrée, symbolise un écran de télévision combiné à un aquarium qui peut contenir des poissons et des crustacés. L’imagination de Sophie Davant et Harold Hessel pique un sprint, puisque le duo a détecté un potentiel hommage aux films du commandant Cousteau, ou encore à l’apparition de la télévision en couleur.

Toutefois, le commissaire-priseur a estimé l’objet un peu plus bas que Christelle a espéré « Je ne sais pas si vous avez fait un très bon investissement. Vous vous êtes fait plaisir. Je ne vais pas pouvoir vous estimer ce joli poste de télévision aquarium à 100 euros, a prévenu le commissaire-priseur. Je vais vous proposer une estimation de 30 euros, et ça me paraît déjà pas mal. On n’est pas à l’abri d’une surprise ! »