De nos jours, il devient de plus en plus difficile d’éviter les arnaques mises en places par les personnes malintentionnées. En effet, ces derniers ainsi que leur technique, ne cessent de s’améliorer de jour en jour. De ce fait, il devient donc presque impossible de les détecter à l’avance. Si vous avez réussi à démasquer une arnaque, il n’est pas certain que vous refassiez ce même exploit. Et avec cette nouvelle arnaque avec les vignettes Crit’Air, de nombreuses personnes se sont fait prendre.

La police vous demande de rester sur vos gardes !

Il n’est pas exagéré de dire que vous devez constamment rester en alerte. En effet, c’est la seule manière pour vous d’éviter de vous faire arnaquer. Que ce soit dans la rue ou via votre téléphone, les malfaiteurs trouveront toujours un moyen de vous atteindre. Et vu que ces derniers ne se privent d’aucun moyen, on peut dire qu’ils peuvent vous atteindre à n’importe quel moment et n’importe où.

En effet, les arnaqueurs savent très bien tirer profit de la technologie, ce qui leur procure un avantage très important. Et le pire, c’est que ces malfaiteurs ne se contentent pas de s’en prendre aux gens sur internet. En effet, il existe de nombreuses arnaques qui peuvent vous toucher, même étant dans les rues. Fanny Guinochet a récemment lancé une alerte concernant une arnaque utilisant des vignettes Crit’Air.

Des vignettes Crit’Air rappelés !

Invitée sur Franceinfo, Fanny Guinochet a récemment lancé une alerte concernant un sujet qui a fait débat sur les réseaux sociaux. Depuis quelques années, les vignettes Crit’Air sont arrivés en France, avec un objectif bien précis. Ces vignettes devaient permettre de catégoriser les véhicules en fonctions de leur pollution. Outre cette première fonctionnalité, ces vignettes doivent aussi interdire l’accès aux zones dites de faibles émissions mobilité ou ZFE.

Depuis le 1er janvier dernier donc, les véhicules avec des vignettes de catégorie 5 ne peuvent donc accéder à ces zones particulières. Pourtant, des arnaqueurs vendent des vignettes non contrôlées. En effet, ces vignettes permettent donc d’accéder à n’importe quelle zone de la capitale, comme les vendeurs l’affirment. Mais ne vous laissez pas duper ! En effet, ces vignettes Crit’Airne vous causeront que des ennuis avec les forces l’ordre. Nous vous invitons donc à éviter ce genre de magouille qui risque de vous créer des ennuis.